Amphora, Vase au lézard, première moitié du XXème 

Ce vase en forme d’alabastre tronqué est paré de motifs végétaux en léger relief. Un lézard, juché sur la lèvre, forme l’anse. La technique et l’effet irisé de la glaçure donnent un aspect métallisé au vase. Le décor végétal semble traité au repoussé, technique propre à l’orfèvrerie qui consiste à travailler à froid, à l’envers, une fine plaque de métal, de manière à faire ressortir une image à l’aide d’outils. De plus, la lèvre au bord très fin est déformée telle une feuille de métal commençant à fondre. L’artiste joue habilement avec la matière pour tromper le spectateur.

Durant la première moitié du XXème siècle, la production de céramique est très importante en Autriche et dans le Nord de la Bohême. Cette région est proche des villes de Dresde et de Meissen, hauts lieux de la porcelaine allemande. De nombreuses manufactures de céramique virent le jour dans cette région à cette époque. Parmi elles, une des plus importantes est Amphora. La fabrique était située dans l’actuel quartier de Trnovany en République Tchèque. Elle fut créée en 1892 par trois amis : Reissner, Stellmacher et Kessel. Initialement appelée RStK, la manufacture prend le nom d’Amphora après le départ en 1905 de Stellmacher.

Dimensions

Hauteur : 30 cm

Prix