Cache-Pot Chaudron, Clément Massier, Vallauris, France, vers 1900

Ce cache-pot chaudron réalisé par Clément Massier, annoté « Hôtel Ritz 18 / 10 / 85 » demeure une pièce d’exception, résolument à part dans la production du maître. Reposant sur une base formée de trois pieds, le chaudron s’évase au niveau de la panse pour ensuite se rétrécir vers le col. Trois anssettes décoratives ornent ce col, dont la régularité est rompue par trois oreillettes pointant vers le ciel. A l’audace de la forme singulière se mêle l’irréalité du décor irisé, obtenu grâce à une technique dont Clément Massier se fait le chantre : grâce à ses travaux chimiques, il s’impose comme un des principaux créateurs de la céramique irisée, produisant une œuvre d’une grande diversité. D’obédience marines, ces irisations se développent ici sur la panse dans des tons rouges, verts et dorés. Ces nuances variées dues à la cuisson font toute la valeur de ses pièces uniques. L’aspect très biomorphique de ce chaudron l’inscrit totalement dans le mouvement Art Nouveau ; que préfigurent les Massier grâce à leurs créations oniriques inspirées de formes végétales. L’irrégularité et la profusion chromatique propre à cette œuvre l’inscrivent à contre-courant par rapport aux productions symétriques qui prédominent alors dans la majolique européenne.

La pièce est référencée au n°180 (p30-31) du catalogue de Clément Massier.

Dimensions

Hauteur: 40 cm
Diamètre: 24 cm

Prix