Chaise de Fumeur, France, vers 1860

Cette chaise de fumeur appelée également « fumeuse » est formée d’une structure de bois foncé tapissée d’un velours rouge. Richement ouvragée, ses pieds reçoivent des motifs végétaux de couleur or et rouge. Cette polychromie ressort largement sur le bois de couleur sombre. La ceinture est également décorée d’un motif de cœur stylisé or, rouge et bleu. Le dossier est formé d’un X dont avec une clef centrale avec un dessin représentant un vase doré rempli de pipes avec un arrière-plan constitué de feuilles vertes. Cette clef créée un motif d’étoile en se superposant aux barreaux. Les barreaux ont une forme particulière pouvant faire référence à la forme des cure-pipes. Les montants du dossier accueillent un dessin de colonne ionique aux chapiteaux à volutes. Le fut de celle-ci porte des festons ainsi que des motifs de rinceaux.

Les chaises à fumeur sont basses avec un dossier long. L’assise est quant à elle plus étroite au niveau du dossier permettant de s’asseoir à califourchon. La partie supérieure du dossier est toujours rembourrée afin que le fumeur puisse s’y accouder. Cette partie était généralement un casier. On pouvait soulever ce casier pour y ranger des instruments à tabac comme des pipes, du tabac, des allumettes ou encore des cures-piques. Parfois, un plateau était fixé à l’avant du dossier permettant d’y déposer une carafe et des verres. Les tapisseries étaient en général de couleur vive et sur la structure de bois, des dessins étaient réalisés avec pour thème les accessoires liés au tabac. Cette chaise, était très en vogue durant le second empire.

Dimensions

Hauteur: 70 cm

Prix