Chaise Monumentale en Bois, Travail Asiatique, vers 1970

Cette chaise de grande dimension impose par sa taille inhabituelle. La technique de bois brûlé utilisée par le créateur est une très ancienne technique qui confère au bois des propriétés particulières et lui donne un aspect rustique. Sa monumentalité est allégée par les ouvertures créées dans le dossier de la chaise. Bien que l’assise et les pieds de la chaise monumentale en bois ont été taillés, le dossier de la chaise semble être d’un seul tenant, une seule planche en bois découpée de manière très naturelle.

La technique de bois-brûlé utilisé sur cette chaise monumentale en bois, également appelée technique shou-sugi-ban, est d’origine japonaise. La carbonisation de la surface des lames de bois permet une protection naturelle efficace. En effet, la surface carbonisée permet la création d’une protection contre les rayons UV, principalement à l’origine du vieillissement prématuré du bois. De plus, cette pellicule carbonisée protège contre les intempéries et les insectes xylophages.

Traditionnellement, cette technique s’utilisait seulement sur le cèdre (Sugi) mais désormais tous les bois de pin se prêtent à cette méthode. Il faut une dizaine de minutes par planche pour la brûler. Puis, on utilise une brosse afin d’éliminer les résidus de charbon créés par la combustion. Les planches sont alors arrosées d’eau et séchées. On peut également enduire de l’huile de lin pour parfaire le tout et rendre le matériau hydrophobe.

Dimensions

Hauteur : 184 cm
Profondeur : 59 cm

Prix