Eugène Collinot, Vase à Fond Blanc et Décor d’Inspiration Asiatique, vers 1870

Grand vase à fond blanc orné de fleurs de lotus, branches de pommier et autres oiseaux exotiques perchés. Sorti des fours de la fabrique Collinot & Cie installée à Boulogne, ce vase illustre la parfaite maîtrise de la technique des émaux en relief cerné et d’une véritable originalité ornementale par son décor japonisant.

Ce vase montre à quel point l’influence extrême-orientale est importante et riche dans les arts décoratifs des années 1860 et 1870, et tout particulièrement pour les céramiques artistiques de cette période. Depuis l’Exposition Internationale de 1862 à Londres, l’art japonais était particulièrement apprécié en Europe. Ce goût se renforce avec l’Exposition Universelle de 1867 à Paris, puis Philadelphie en 1876, et de nouveau Paris en 1878. Après l’ouverture des ports japonais au commerce européen en 1861, de nombreux dessins, des gravures et des œuvres de la Chine et du Japon sont recherchées par les collectionneurs européens et américains. Cette nouvelle influence de l’Orient se ressent fortement dans le travail d’un autre céramiste, Théodore Deck, ou dans les productions de grandes manufactures telles Sarreguemines, Choisy-le-Roi ou Longwy.

L’influence des motifs japonais pousse Collinot à créer de nouvelles formes. Il donne à cette influence un caractère monumental et une densité particulière. Ce vase monumental emprunte à l’art japonais,  sa forme et l’absence de perspective de son décor, son rejet de la profondeur et l’expressivité des oiseaux et des motifs floraux.

Dimensions

Hauteur sans socle : 80 cm

Prix