Jardinière Rayée et Ornée de Mascarons, Montigny-sur-Loing, vers 1870

Cette jardinière rayée et ornée de mascarons est frappée des initiales de Montigny-sur-Loing. De forme rectangulaire et reposant sur quatre pieds, la jardinière se rétrécit en un large ovale au niveau du col. Les quatre angles de l’objet sont ornés par des médaillons en relief représentant quatre figures mythologiques, rehaussées par des volutes et motifs de coques : cette iconographie mêle à un héritage renaissance des velléités rocailles (XVIIIe siècle). Les visages grimaçants aux cheveux ondoyants trahissent des profils de satyre, reconnaissables à leurs cornes de bouc. La bichromie de cette pièce représente tout son intérêt : au bleu uni de la barbotine pour les anses en médaillon répondent des rayures bleues et blanches sur la panse de l’objet. Cet aspect marin est conforté par les motifs en volute sur les angles, rappelant des vagues venant lécher le col de la jardinière. Étonnant par sa modernité singulière, cet objet est issu des fours de Montigny-sur-Loing, et est attribuée à la patte de l’artiste Louis-Eugène Schopin qui avait coutume de réhabiliter, sublimée par l’éclat coloré des barbotines, cette iconographie néo-renaissance.

Dimensions

Hauteur: 23,5 cm
Largeur:40 cm

Prix