Manufacture de Massier, Vallauris, Grand Vase Coq, vers 1890

Grand vase coq témoignant de la production colorée et fantaisiste des Massier à Vallauris. D’une taille peu courante, cette rare pièce est tout à fait typique du travail de cette famille. Nous y retrouvons notamment l’attention à la couleur utilisée à la manière d’une vraie peinture, pleine de vibrations et de luminosité.

C’est par le prisme du japonisme qu’il faut comprendre le succès du motif du coq dans la production de céramiques artistiques durant la seconde moitié du XIXe siècle. Il apparaît dès 1859-1860 dans le Recueil de dessins pour l’art et l’industrie gravé et édité par Eugène Victor Collinot et Adalbert de Beaumont.

Les Massier ne sont pas les premiers céramistes à individualiser le motif du coq en faïence. Avant eux, Théodore Deck, son s’y est essayé, ainsi que son élève Edmond Lachenal. Choisy-le-Roi, en faisant appel aux sculpteurs Louis Carrier-Belleuse et Paul Comoléra, s’est à son tour spécialisée dans la sculpture animalière en céramique.

Dimensions

Hauteur : 85 cm
Largeur : 52 cm

Prix