Minton, Stock-on-Trent, Console aux Trois Grâces, 1867

Cette console aux trois grâces est réalisée en faïence à l’aide d’une pâte blanche d’excellente qualité qui comporte du feldspath et du kaolin. La forme de la pièce, en deux parties (la coupe proprement dite et le support) a été obtenue par moulage selon le procédé de l’estampage. Certaines parties en saillie ont pu faire l’objet d’un moule à part. La pièce a été ensuite assemblée et lissée pour éliminer les traces de coutures et de fabrication.

Les consoles servant de support aux vases et aux statues devinrent très populaires pendant les années 1840 en Angleterre, certainement encouragé par l’intérêt nouveau pour les statuettes en biscuit et le goût pour le mobilier et la décoration française. Les premières consoles de Minton, réalisées en biscuit ou en porcelaine reflètent parfaitement le goût français. 

En s’inspirant de la sculpture et de l’architecture françaises de la seconde moitié du 16e siècle, la fabrique Minton offre à sa clientèle une série d’objets recréant le faste et la grandeur de cette période. Par leurs couleurs, leurs usages et leurs formes, ces objets à l’image de cette console s’inscrivent dans des intérieurs des plus grands collectionneurs anglais et américains.

Dimensions

Hauteur : 35 cm
Largeur : 33 cm

Prix