Paire de Médaillons Décoratifs en Laque à Décor de Papillons, Travail de Tokin, vers 1880

Cette paire de panneaux circulaires en laque représente des papillons dont un est figuré de face et l’autre de profil. Ils sont documentés grâce au feuillet présent au dos d’un des médaillons. Il s’agit d’un ouvrage de Tonkin, Tongkin ou Tong-king, est un nom jadis utilisé pour désigner la partie septentrionale du Viêt Nam actuel.

Le gout pour le mobilier exotique qualifié d’orientaliste résulte de l’ouverture de l’Europe vers l’Orient. Dès lors, les différentes ambassades européennes voyageant vers l’orient vont ramener chez eux leurs souvenirs de cet orient fantasmé. Les arts décoratifs vont alors recevoir l’influence de cette nouvelle ouverture sur le monde passant de l’attrait vers l’ouest lors de la découverte des Amériques à l’est et ses charmes orientaux.

L’avènement des expositions universelles attirant un nombre considérable de visiteur va permettre d’ouvrir une fenêtre sur le monde et sur des civilisations autrefois ignorées. Ainsi, les pavillons des expositions vont tenter de reproduire de façon quasi identique, des intérieurs indiens ou encore japonais. Les artistes et intellectuels vont dès lors recevoir une grande part de leur inspiration de cet orient fantasmé. Outre les arts décoratifs, la peinture, la littérature et la mode vont également utiliser certains attributs orientaux créant ainsi une réelle émulation artistique autour de cette géographie.

Cette paire de médaillons décoratifs en laque témoignent bien de cet attrait de l’Occident pour les arts asiatiques car on peut lire derrière un des deux médaillons qu’il s’agit d’une commande. 

Vendu

Dimensions

Diamètre : 50 cm

Prix