Plat bleu au serpent par Charles – Joseph Landais (1829-1908)

Attribué à Charles-Joseph Landais, artiste issu d’une génération de grands céramistes suiveurs de Bernard Palissy établis à Tours, ce plat témoigne d’un naturalisme et d’une virtuosité hors du commun. Landais y reprend un schéma issu de l’observation du travail de Palissy : un animal au centre, comme sur un ilot central, avec un pourtour orné de végétaux et coquillages.

Les Landais sont établis à Tours, l’atelier est familial, animé en particulier par le fils, Charles-Joseph Landais (1829-1908) et sa sœur Olympe de cinq ans son aînée.

Un jour, un amateur confie à Landais un plat de Bernard Palissy à restaurer. Il en étudie les caractéristiques et commence à copier le maître céramiste du XVIe siècle, comme le fit son contemporain Avisseau.

Ce plat est donc conçu comme un groupe rustique. Recherchant l’illusion de la vérité, il parvient à suggérer la viscosité de la grenouille, la rugosité de la pierre et la fragilité des feuilles. Au souci réaliste, s’ajoute une nécessité esthétique qui restitue une nature plus onirique que réelle. Ce morceau de nature illustre la poésie de l’artiste qui s’attache à décrire un univers peuplé d’espèces animales et végétales. Les couleurs sont vibrantes, Landais nous propose un instantané de Nature, un moment de vie.

Dimensions

Longueur : 35 cm
Largeur : 25 cm

Prix