Atelier d’Auteuil, France, Paire de vases Troubadours, vers 1880 

Cette paire de vases décoratifs témoigne du goût marqué de la société érudite du XIXe siècle pour le romantisme de la fin du Moyen-Age et du début de la Renaissance. 

Représentés en costume historique, deux personnages se répondent dans une parfaite symétrie qui souligne l’expression des sentiments. Sur la panse des vases chacun d’eux se détache en relief. Une jeune femme habillée à la mode du XVe siècle tenant un éventail dans la main droite et accoudée sur un pilier écoute attentivement la mélodie d’un joueur de luth assis sur des ruines en pierre. Le détail des costumes, la vérité des sentiments et les détails pittoresques de cette scène renvoient au courant troubadour qui connaît un franc succès tout au long du XIXe siècle. L’intérêt pour l’histoire du Moyen-Age et de la Renaissance se développe dès les années 1820-1830 en peinture avec des peintres comme Révoil et Fleury-Richard. Ingres sacrifie aussi à la mode de la peinture troubadour. On parle aussi de scènes de genre anecdotique car l’histoire ancienne est décrite par le biais de l’anecdote. Cet engouement est très présent dans les arts du feu et nos vases sont un bel exemple de cette mode.

Dimensions

Hauteur : 110 cm

Largeur : 50 cm

Prix