Salle à manger du gouverneur des colonies indiennes, école des Arts et Métiers de Pondichéry, bois de bith, vers 1908

Mobilier de salle à manger en palissandre, richement sculpté, comprenant un buffet deux corps, une table, une crédence, dix chaises

Table : H. 76,5 cm – L. 216 cm – l. 125 cm
Buffet deux corps : H. 246 cm – 155 cm P. 63
Crédence : H.150 cm – L. 103 cm – p. 46 cm
Chaise : H. 120 cm

Cette salle à manger nous transporte à la Belle Epoque au Sud-Est de Inde, sur les anciennes terres des Moghol à Pondichéry (Vedhapuri).

Le territoire de Pondichéry fait son entrée dans le royaume de France en 1673. La Compagnie des Indes Françaises se voit alors céder cette enclave côtière.

La ville demeure sous la direction d’un gouverneur français et se détache du pouvoir moghol. Enviée par les Anglais, elle est mise à sac mais reste aux mains des Français. L’Inde passant sous contrôle Britannique, elle constitue la seule enclave française du sous-continent Indien. Pondichéry prospère et sert de relais vers l’Indochine française.

C’est dans cette ville plusieurs fois millénaire que s’établit pendant la Belle Epoque le gouverneur honoraire des colonies indiennes : Edmond Gaudart (1859-1942).

Pour tenir son rang, E. Gaudart fait aménager sa résidence et commande pour sa salle à manger de réception un magnifique mobilier de bois de bith, un palissandre local à la teinte assombrie par un fini à l’huile de coco. Il est l’œuvre des meilleurs artisans locaux, formés à l’école des Arts et métiers de Pondichéry, rompus aux décors hindous (divinités sur les portes des meubles et sur les dossiers des chaises) et bouddhiques d’Extrême-Orient (monstres Qilin sur les pieds de la table) peuplés de figures sensuelles et d’animaux exotiques (éléphants sur les supports et sur les piètements) sculptés sur des bâtis d’inspiration néo-Renaissance (crédence, buffet à deux corps, large table à manger et 10 chaises ajourées).

Il faut imaginer ce mobilier placé dans un décor exquis de sobriété murale, niché dans l’immense demeure coloniale néoclassique qu’est le palais du gouvernement de Pondichéry.

Avec ce brillant mobilier, époustouflant par son opulence et par sa provenance, nous parcourons les chemins de l’Histoire et du Beau. Rappelons qu’il a été créé au moment où le goût exotique se tournait vers l’Inde, donnant naissance à des opéras tels que Lakmé, de Léo Délibes.

Dimensions

Longueur : 64 cm
Largeur : 44 cm

Prix