Deux rocking-chairs en rotin – Perret & Vibert, fin du XIXème siècle

Ces deux rocking-chairs aux tons de bleus furent réalisés par la manufacture française Perret & Vibert vers 1880. Très prolifique à la fin du XIXème siècle, cette manufacture fut à l’origine de nombreuses créations et styles variés. Ces deux rocking-chairs, l’un pour les adultes et l’autre pour les enfants, présentent une qualité de tressage et de coloris représentative de cet atelier.

La maison des Bambous est fondée par Ernest Vibert et Robert Perret en 1872. Elle propose dès ses débuts une variété d’objets dans le goût chinois ainsi que de nombreux meubles, chaises et tables réalisés en bambous et en jonc tressé. Au début des années 1890, elle s’oriente vers le négoce d’antiquités d’Asie mais l’entreprise se fait essentiellement remarquer par ses créations en rotins qui s’adaptent autant aux jardins d’hiver en ville qu’à la maison de campagne ou à la villa balnéaire.

Le mobilier en rotin se développe dans la seconde moitié du XIXe siècle, surtout sous le Second Empire, avec la mode de l’exotisme. La vogue du rotin se développe en même temps que l’essor du tourisme et la multiplication des lieux de villégiature à la mode. Les membres de la famille impériale, notamment la princesse Mathilde, vont doter leurs palais et leurs résidences de jardins d’hivers aux décors fantaisistes tournés vers la nature. En conséquence, des nouveaux matériaux comme le bambou ou le rotin apparaissent dans la décoration pour devenir rapidement des éléments incontournables d’une mode qui connaît un succès sans précédent.

Dimensions

Rocking-chair adulte :
Hauteur : 102 cm
Longueur : 132 cm
Largeur : 53 cm
Rocking-chair enfant :
Hauteur : 63 cm
Longueur : 79 cm
Largeur : 32 cm

Prix