Assiettes à décor d’oiseaux, Jules Vieillard, Bordeaux 

Ces trois assiettes à asperges sont décorées d’oiseaux La scène représentée sur cette paire de vases quadrangulaires est composée d’oiseaux s’apprêtant à s’envoler. Ces motifs auraient pu être empruntés soit à des livres de modèles européens, soit à des estampes japonaises originales. Nous savons que la faïencerie disposait d’une importante bibliothèque dans laquelle les designers et les peintres pouvaient trouver leur inspiration.

En 1845, Jules Vieillard succède à David Johnston à la tête de la faïencerie. Son rôle et celui de ses fils en tant que directeurs de l’usine jusqu’à sa fermeture en 1895 ont été déterminants. Vieillard voulait concurrencer à la fois les plus grandes usines de faïence comme Sarreguemines et Minton, mais aussi les plus petits ateliers parisiens. C’est ainsi qu’il a créé un département artistique spécifique dont la production s’inspire principalement de motifs et de formes perses, chinoises et japonaises. En ce qui concerne la technique, ses fils adoptent à partir de 1875 le cloisonné sur faïence émaillée perfectionnée par Eugène-Victor Collinot. Au cours des mêmes années, cette technique rendit également très célèbre l’usine de Longwy, propriété des frères Huart.

Vieillard participe à diverses expositions et obtient un prix à l’Exposition universelle de 1878 à Paris. En 1878, la qualité et la richesse de son exposition sont particulièrement appréciées par la critique d’art.

Dimensions

Diamètre : 25.5 cm

Prix